jeudi 29 septembre 2016

Jeumont : un jeune rider BMX entre la vie et la mort

Un jeune homme de 17 ans est entre la vie et la mort, après avoir fait un accident de BMX mercredi après-midi à Jeumont. Vers 16h20, l'adolescent qui roulait dans le bois du site de Watissart a violemment percuté un arbre, dans des circonstances qui restent à déterminer.
A l'arrivée des secours, il était insconscient et saignait d'une oreille. Il a été transporté par hélicoptère vers le CHR de Lille, avec le pronostic vital engagé.
Il roulait sur un BMX sans frein, et ne portait pas de casque.

Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur les causes de cet accident

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/

Accident mortel : l'urgentiste salue les ouvriers

Khaled Ouabbache, médecin urgentiste au centre hospitalier de Lavaur, est intervenu avec son équipe lors de l'accident mortel qui a coûté la vie à un enfant de 5 ans, lundi soir, à Lavaur. Des ouvriers portugais engagés pour la saison des pommes ont joué un rôle majeur avant leur arrivée.
Il témoigne : «Je souhaite saluer la disponibilité et le courage de ces ouvriers. Ils nous ont apporté une aide précieuse tout au long de l'opération de secours. Il y en a un qui s'est enfoncé tout seul dans le noir pour atteindre la voiture. D'autres ont dégagé les branches et tracer un passage. Ils ont formé ensuite une chaîne humaine pour nous permettre d'atteindre le véhicule. Ces gars-là, ils ont pris des risques, compte tenu de la verticalité de la rive. Ils ont toute ma gratitude et celle de tous les intervenants
http://www.ladepeche.fr/communes/lavaur,81140.html

Le disparu des Auxons (25) retrouvé mort à côté de la gare

Disparu depuis samedi soir, de la commune des Auxons, où il aurait pris un train pour Besançon, Bernard Perpignaa, 70 ans, a été retrouvé ce mercredi en milieu d’après-midi. Décédé malheureusement, sa dépouille a été découverte à proximité de la gare TGV, sans que l’on sache depuis combien de temps il se trouvait là. Une autopsie sera réalisée pour déterminer les causes de sa mort.
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2016/09/28/le-disparu-des-auxons-retrouve-mort-a-cote-de-la-gare

mercredi 28 septembre 2016

Un mort dans une violente collision à Fronville (52)

Un poids lourd et une voiture sont entrés en collision vers 18 heures, sur la RN 67, à hauteur de Fronville, en Haute-Marne. Une personne est décédée dans l'accident. La route est bloquée dans les deux sens.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/champagne-ardenne/haute-marne

Un jeune conducteur meurt dans l'incendie de sa voiture après avoir percuté un platane

Un nouvel accident mortel s'est produit mardi soir vers 23 heures sur la commune de Montaigut-sur-Save, dans le nord-ouest de Toulouse.
Pour une raison encore inconnue, un conducteur qui circulait en direction de Menville, sur la D87, a violemment percuté un platane : son véhicule de marque Renault, s'est immédiatement embrasé. 
Le jeune homme, qui serait âgé d'environ 25 ans, n'a pas pu s'extraire de son véhicule en feu. Il était déjà décédé lorsque les secours sont arrivés. 
Le début de semaine a été particulièrement meurtrier sur les routes de la région : 
Lundi soir, un automobiliste a perdu la vie dans une collision survenue sur l'A64 vers Carbonnne, en Haute-Garonne, et mardi et un enfant de cinq ans est décédé après que la voiture de son père ait chuté dans la rivière Agout près de Lavaur, dans le Tarn. 
http://www.ladepeche.fr/communes/montaigut-sur-save,31356.html

mardi 27 septembre 2016

Une femme trouve la mort après une chute à Annecy

Les caméras de vidéosurveillance ont quasiment "assisté" à la chute en direct. Elles balayaient les rues de la ville d'Annecy lorsqu'elles sont tombées sur un corps étendu rue Carnot, qui n'était pas sur les images quelques secondes plus tôt.
L'équipage dépêché sur place a bien tenté de réanimer la victime en lui prodiguant les premiers soins, mais la femme âgée de 48 ans était déjà décédée.
Des riverains ont alors témoigné avoir entendu du bruit. Puis ils ont reconnu la personne, leur voisine qui habitait un appartement sous les combles d'un immeuble juste au-dessus.

Un officier de police judiciaire s'est rendu sur place, puis a défoncé la porte qui était verrouillée de l'intérieur. C'était alors évident, la victime venait de tomber de la fenêtre, une jacobine (fenêtre de toit).

L'enquête permettra de déterminer si s'agit là d'un suicide ou d'une chute, des marques de glissade laissant supposer un accident.

L'autopsie dira aussi si la victime avait consommé alcool, médicaments et alcool...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/haute-savoie/annecy/une-femme-trouve-la-mort-apres-une-chute-annecy-1095657.html

Jura : un mort, un blessé dans un huis clos familial

Hier soir, le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Jean-Luc Lennon, demeurait extrêmement prudent. Les investigations étaient toujours en cours au 41, de la Grande-Rue, à Rans (Jura), et quasiment aucune audition n’avait pu être menée dans des conditions satisfaisantes.
La seule certitude disponible est que le drame découvert en fin de matinée dans ce paisible village relève d’un huis clos familial certainement étouffant. C’est la mère, bien qu’alcoolisée, qui a donné l’alerte à 11 h 10.
Sur place, sapeurs-pompiers et gendarmes ont découvert un homme mort. Robert Pin, 70 ans, le père de famille, tué semble-t-il d’un seul coup de couteau reçu à la gorge, qui a atteint la veine jugulaire.
À ses côtés un homme grièvement blessé de plusieurs coups de couteau, le fils âgé de 34 ans qui, au vu de son état, a été héliporté au centre hospitalier de Dijon.
Selon le voisinage, M. Pin était « sympathiquement apprécié » ; par contre, son fils était connu pour son intempérance. L’alcool pourrait donc être au cœur de ce drame familial, dont on ne savait pas, hier soir, s’il s’était déroulé dans la nuit ou au cours de la matinée. La rumeur d’un parricide n’était quant à elle « ni confirmée ni infirmée » par le parquet jurassien. « Pour l’instant on ne sait même pas si l’on est en présence d’un homicide », expliquait le procureur Lennon, coupant court à toute spéculation.
L’enquête a été confiée à la brigade des recherches de Dole, à laquelle la section des recherches de Besançon a apporté son soutien.
http://www.estrepublicain.fr/

lundi 26 septembre 2016

Un Alsacien meurt noyé après avoir volé un canoë-kayak

Un Alsacien a péri noyé ce dimanche dans un lac suisse après que l’embarcation qu’il avait volée en compagnie d’autres jeunes Français eut chaviré.
L’incident s’est produit au large de la commune d’Yvonand, située sur les rives du lac de Neuchâtel, à l'ouest de la Suisse.

Ils ont chaviré à 700 m du bord

Les trois jeunes, domiciliés dans le département du Haut-Rhin, ont subtilisé un canoë-kayak et ont chaviré à 700 mètres du rivage. L’un des trois a réussi à rejoindre la rive par ses propres moyens, le deuxième a pu être secouru par les sauveteurs et acheminé par une ambulance, en hypothermie, dans un centre hospitalier. Le troisième, porté disparu, a été retrouvé sans vie en fin de matinée. Son corps a été sorti de l’eau par les plongeurs de la gendarmerie.
Les victimes font partie d’une équipe de cinq jeunes, âgés d’environ 25 ans, venus faire du camping depuis la France.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/09/25/un-alsacien-meurt-noye-apres-avoir-vole-un-canoe-kayak

dimanche 25 septembre 2016

Un garçon de 12 ans tué dans l'Hérault

Un garçon de 12 ans a été retrouvé mort dans une rue de Sauvian (Hérault) samedi soir, tué à l'arme blanche, vraisemblablement lors d'une dispute familiale, indique le parquet de Béziers.
Un autre adolescent, de 17 ans, a été placé en garde à vue à Valras, a précisé le parquet. Selon le maire de Sauvian, Bernard Auriol, il s'agit du demi-frère de la victime, immédiatement interpellé par les gendarmes.
Le jeune garçon a été retrouvé dans la rue, les bras en croix et en sang, non loin de son domicile, par des passants qui ont immédiatement alerté les secours. "Après un massage cardiaque de 20 minutes, les équipes du Samu n'ont pu que constater le décès de l'adolescent", poursuit l'élu.

Le drame s'est produit rue de Mazeilles, dans un lotissement périphérique de cette commune de 5000 habitants, proche de Béziers.

D'après le maire, la mère de cette fratrie de cinq enfants est internée, et c'est la grand-mère qui en a la charge au quotidien.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

"Accident de personne" entre Nîmes et Montpellier, les TGV bloqués pendant 2 h

U ne personne est décédée ce samedi 24 septembre vers 19 h 30 après avoir été percutée par un TER dans le secteur du Crès (Hérault). La circulation des trains a été totalement interrompue entre Nîmes et Montpellier de 19 h 30 à 22 h.
Un TER est entré en collision avec une personne ce samedi 24 septembre aux alentours de 19 h 30 dans le secteur du Crès, à quelques kilomètres de Montpellier. La victime est décédée lors du choc et les services funèbres sont sur place. Aucune piste n'est pour l'heure confirmée mais il pourrait s'agir d'un suicide. 

Six TGV bloqués

L'accident a engendré de fortes perturbations sur le réseau SNCF entre Montpellier et Nîmes. Six TGV ont été bloqués sur les voix ou dans les gares, pendant 2 h. Joints par Midi Libre, les services de la SNCF ont indiqué être en attente de la levée du corps pour relancer le trafic. La reprise était effective à 22 h. 
http://www.midilibre.fr/2016/09/24/accident-de-personne-entre-nimes-et-montpellier-les-tgv-bloques-depuis-19-h-30,1398584.php

samedi 24 septembre 2016

Un mort dans un accident de la route dans les Côtes d'Armor

Un homme est décédé dans une collision entre deux voitures ce vendredi soir à Saint-Donan, près de Saint-Brieuc. 
La collision s'est produite vers 19h ce vendredi soir au carrefour des Croix-Neuves, entre le Pont Noir et le bourg de Saint-Donan. Un homme est décédé, un autre a été grièvement blessé.
L'hélicoptère du Samu et de nombreux secours ont été déployés. Un enquête est en cours.
C'est le 26ème décès depuis le début de l'année sur les routes des Côtes d'Armor

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor

Un homme de 38 ans meurt dans un accident de la route

Le drame s'est produit dans la nuit de jeudi à vendredi, à 3 heures du matin. Une voiture avec quatre personnes à bord qui arrivait de Montauban a percuté le talus sur la route départementale 958, au niveau du chemin de Rabastens. Le conducteur, un homme domicilié à La Ville-Dieu-du-Temple de 37 ans a perdu le contrôle de sa berline allemande. Le véhicule a fait plusieurs tonneaux sur 150 mètres. Deux occupants ont été éjectés sous le choc dont l'homme de 38 ans, David Nabet, frère du conducteur, qui est décédé sur le coup. L'autre victime éjectée, une jeune fille de 22 ans originaire de Toulouse a été héliportée à l'hôpital Purpan dans un état grave. Vendredi, en début d'après-midi ses jours n'étaient plus en danger. Quant aux deux autres occupants, ils se sont retrouvés coincés dans la voiture alors que celle-ci était en train de prendre feu. Coup de chance, des gendarmes intervenaient à quelques mètres de là pour une tentative de cambriolage. Ils ont pû désincarcérer rapidement les victimes avant que les flammes ne se propagent. Blessés légèrement, ces deux-derniers,l'un originaire de Toulouse l'autre de La Ville-Dieu-du-Temple, ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers de Castelsarrasin et le Samu, puis transportés au centre hospitalier de Montauban. Selon la gendarmerie, une «vitesse excessive», serait la cause de l'accident.
La commune de La Ville-Dieu-du-Temple était sous le choc, ce vendredi. Dominique Birois, le maire a souligné la «chance inouïe» que des gendarmes aient été présents sur place lors de l'accident.

vendredi 23 septembre 2016

Accident mortel chez Lindt à Oloron : le chauffeur placé en garde à vue ce jeudi

Le chauffeur de poids lourd, qui avait écrasé le 7 septembre, un homme de 36 ans, sur le parking du magasin d'entreprise, avait été hospitalisé après les faits
Le chauffeur de poids lourd, qui avait écrasé le 7 septembre, un autre conducteur, âgé de 36 ans, sur le parking du magasin d'entreprise de Lindt, a été placé en garde à vue ce jeudi matin.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.
Le chauffeur en cause était depuis les faits hospitalisé. Très choqué, il avait été immédiatement pris en charge par la cellule psychologique du Smur.
Le chauffeur de poids lourd, qui avait écrasé le 7 septembre, un homme de 36 ans, sur le parking du magasin d'entreprise, avait été hospitalisé après les faits
Le chauffeur de poids lourd, qui avait écrasé le 7 septembre, un autre conducteur, âgé de 36 ans, sur le parking du magasin d'entreprise de Lindt, a été placé en garde à vue ce jeudi matin.
 
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.
Le chauffeur en cause était depuis les faits hospitalisé. Très choqué, il avait été immédiatement pris en charge par la cellule psychologique du Smur. 

Il n'aurait pas vu le chauffeur qui se trouvait devant lui

Les deux chauffeurs de poids lourds travaillaient pour des entreprises de transports extérieures à Lindt. Les deux hommes, qui se connaissaient, se seraient croisés à l'entrée du parking et auraient entamé une discussion. Le premier conducteur, âgé de 20 ans, serait ensuite remonté dans son véhicule et aurait entamé une manoeuvre, pensant que son collègue faisait le tour par l'arrière. Il aurait enclenché la marche avant mais n'aurait pas vu son collègue qui se trouvait devant lui.
La victime, âgée de 36 ans, était morte sur le coup. 
http://www.sudouest.fr/2016/09/22/accident-mortel-chez-lindt-a-oloron-le-chauffeur-place-en-garde-a-vue-ce-jeudi-2509978-4321.php

Le marcheur meurt d'une crise cardiaque

Alain Frayssinet, carrossier albigeois âgé de 62 ans, a été victime d'un malaise cardiaque fatal, hier vers 15 heures, alors qu'il participait à une marche organisée, comme chaque jeudi, par la maison de quartier de La Renaudié à Albi. Les faits se sont déroulés sur un sentier au lieu-dit «Marin», limitrophe des communes de Lamillarié et Lombers. Neuf personnes, dont l'épouse du marcheur décédé, avaient pris part à cette randonnée. C'était la première fois qu'Alain Frayssinet y participait. Après avoir couvert environ un kilomètre, il a ressenti une douleur mais il a quand même souhaité poursuivre la marche. Quelques mètres plus loin il était victime d'un malaise qui allait s'avérer fatal, malgré l'intervention des autres marcheurs qui l'ont immédiatement placé en position latérale de sécurité, puis effectué des massages cardiaques et du bouche-à-bouche en attendant les secours. Lorsque les sapeurs-pompiers de Réalmont et Albi et les médecins du SMUR sont arrivés sur les lieux, ils n'ont malheureusement pas pu ramener à la vie Alain Frayssinet. Les maires de Lamillarié et Lombers se sont rendus sur les lieux, ainsi que les gendarmes de la compagnie d'Albi.
http://www.ladepeche.fr/communes/albi,81004.html

jeudi 22 septembre 2016

Calvi: chute mortelle d'un touriste à la citadelle

Un touriste de 59 ans est décédé aujourd'hui en chutant du haut de la citadelle de la station balnéaire de Calvi, en Haute-Corse, selon des services de secours.
La victime, qui se promenait avec son épouse dans la citadelle, a fait une chute de plusieurs mètres sur des rochers en contrebas des remparts de la citadelle. Les pompiers et des médecins urgentistes rapidement sur place ne sont pas parvenus à la ranimer.
Une enquête a été confiée à la gendarmerie.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php