dimanche 14 janvier 2018

Choisy: décès d'un pompier après un feu

Un pompier hospitalisé après une intervention mercredi sur un incendie à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), est décédé samedi, ont annoncé les Pompiers de Paris dans un communiqué sur leur site Facebook.
"Lors d'un incendie de parking sur la commune de Choisy-le-Roi, le sergent est allé jusqu'au bout de son engagement. Il est mort au feu alors qu'il accomplissait sa mission exigeante de soldat du feu", indique le communiqué.
L'incendie a "mobilisé plus d'une centaine de pompiers de Paris pendant plus de 30 heures dans des conditions extrêmes", précise le texte.
"L'action du sergent a contribué à l'évacuation d'habitants qui auraient pu être victimes de ce sinistre", conclut le communiqué.
Plus d'une dizaine de pompiers sont morts en service depuis cinq ans, dont au moins cinq étaient des volontaires.
  1. Flash Actuhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/

samedi 13 janvier 2018

Avignon : une jeune femme retrouvée pendue à la grille d'un lycée

Macabre découverte. Ce samedi 13 janvier, aux alentours de 8h30, le corps d'une jeune femme a été retrouvé pendu à la grille du lycée professionnel Renée-Char à Avignon, dans le département du Vaucluse. 

La jeune femme, âgée de 25 ans environ, se serait suicidée, selon les informations révélées par Le Dauphiné Libéré. Elle aurait utilisé ses vêtements pour se pendre à la grille. 

Aucun document ni effet personnel permettant d'identifier la victime ou d’expliquer ce geste n'ont été retrouvés à l'heure actuelle. Le mystère demeure entier. Le corps a été transporté à l'institut médico-légal afin d'y être autopsié, précise BFM TV.
Faits divershttp://www.rtl.fr/sujet/faits-divers

Obsèques de France Gall : Jane Birkin et Cécile Cassel entouraient ses proches

mardi 9 janvier 2018

Lyon: La militaire qui s'était tirée une balle dans la tête est décédée

Elle avait tenté de mettre fin à ses jours le 1er janvier alors qu’elle patrouillait avec ses collègues de l’ opération Sentinelle dans la gare de la Part-Dieu, à Lyon. La jeune militaire de 27 ans, plongée dans un état critique, est décédée trois jours plus tard. L’information a été révélée ce mardi.

La jeune femme s’était enfermée dans les toilettes réservées au personnel de la gare avec son arme et son téléphone portable. Elle avait appelé son ancien compagnon, dont elle était séparée depuis peu, avant de retourner son fusil contre elle en pleine conversation téléphonique. Il semblerait que la rupture soit à l’origine de son geste désespéré.

Mots-clés :

dimanche 7 janvier 2018

France Gall Ne sois pas si bête 1964 : son premier titre

La chanteuse France Gall est morte à l'âge de 70 ans

France Gall est morte ce dimanche matin à Paris peu après 10 heures des suites d'un cancer. Elle avait 70 ans. Depuis quelques mois, la chanteuse, hospitalisée fin décembre pour une « infection sévère », ressentait une « immense fatigue » et « des problèmes respiratoires ». L’épouse de Michel Berger, qui avait commencé sa carrière à 16 ans, s’était faite plus discrète depuis la mort de sa fille en 1997.

Née Isabelle, France Gall est tombée dans la musique quand elle était petite. Elle est la fille de Robert Gall, chanteur et auteur de chansons à succès comme Les amants merveilleux pour Edith Piaf, ou La Mamma pour Charles Aznavour, et de Cécile Berthier. A la maison passent régulièrement Hugues Aufray, Marie Laforêt et Claude Nougaro. Isabelle commence le piano à 5 ans, se met à la guitare à 11 ans. Son père l’incite ensuite à enregistrer des chansons dont il remet les bandes à un éditeur musical, Denis Bourgeois, au printemps 1963.


D’abord se faire un prénom



La jeune fille débarque dans le paysage musical français alors que la chanteuse Isabelle Aubret est une grande vedette. Elle doit donc changer de prénom. Ce sera France. « J’ai toujours été contre "France", je trouvais que c’était trop dur. "Isabelle", ça me correspondait, ça me plaisait, confie la chanteuse dans France Gall par France Gall, son autoportrait diffusé par France 3, en 2001. Je ne sais pas ce qui s’est passé pour que je me mette à aimer mon nom. » Le jour des 16 ans de la chanteuse, le 9 octobre 1963, la voix de France Gall résonne sur les ondes françaises. Sa chanson Ne soit pas si bête arrive 44e place du hit-parade.
Son directeur artistique, qui travaille également avec Serge Gainsbourg, propose à ce dernier de composer pour la jeune interprète. Il lui compose N’écoute pas les idoles, qui se place en tête du hit-parade en mars 1964. Une rencontre marquante pour la chanteuse. « C’est quelqu’un que j’avais du plaisir à voir parce que je l’admirais et j’aimais ce qu’il écrivait, confiait la chanteuse, toujours dans son autoportrait télévisé. Et j’aimais bien sa timidité, son élégance et son éducation. C’était très agréable comme relation. »


Gainsbourg et les scandales



Quand Sacré Charlemagne sort, le titre déplaît à la chanteuse. Et pourtant, elle vend plus de deux millions d’exemplaires du titre. En 1965, France Gall est sélectionnée pour représenter le Luxembourg à l' Eurovision, et elle choisit elle-même la chanson : Poupée de cire, poupée de son. La jeune fille chante, un peu timide, face à 150 millions de téléspectateurs. Elle remporte le concours.
« J’avais 17 ans et je n’en garde pas un souvenir extraordinaire, racontait à ce sujet la chanteuse au Parisien en 2015. A l’Eurovision, je n’étais pas très confiante. J’avais envie que ça se finisse vite car, pendant la répétition, les musiciens n’avaient pas du tout aimé l’ambiance de cavalerie dans la musique de Poupée de cire, poupée de son. Et pourtant le public a fini debout. Mais je ne l’ai pas vécu comme une victoire parce que j’avais des problèmes de cœur. » En effet, au même moment, Claude François, son petit ami, lui annonçait leur rupture.

En 1966, Serge Gainsbourg lui écrit Les Sucettes, chanson suggestive qui déclenche un scandale. France Gall comprend après coup qu’on a joué avec son image en lui faisant chanter cette chanson. Ses relations avec Serge Gainsbourg sont entachées par cet épisode. Leur collaboration prend fin en 1967.


Le creux de la vague



En 1968, après un flop, France Gall, fraîchement majeure, décide de se séparer de Denis Bourgeois et de Philips. Mais dans sa nouvelle maison de disque, elle vit une réelle traversée du désert. France Gall se rabat donc sur une maison de disque américaine avec laquelle cela ne fonctionne toujours pas.
Elle rappelle Serge Gainsbourg, mais rien n’y fait. En 1971, elle participe avec son frère Patrice à un roman-photo en huit épisodes. Lors d’une interview en 1996, elle confie : « Pour moi, ce roman-photo, c’était la déchéance. L’étape d’après aurait été de faire un film porno. » Dans sa vie privée, c’est aussi compliqué. France Gall est avec Julien Clerc depuis 1969. Mais celui-ci la cache pour préserver son image auprès des femmes, ce qu’elle a beaucoup de mal à supporter.


La résurrection



Le miracle pour sortir de ce cercle vicieux s’appelle Michel Berger. France Gall est subjuguée par sa musique en entendant sa chanson Attends-moi en 1973. Elle demande au compositeur de lui donner son avis sur les chansons qu’on lui a proposées. Michel Berger est assez consterné par ce qu’elle lui fait écouter mais n’envisage pas d’écrire pour elle. En 1974, après six mois d’attente, France Gall obtient enfin un titre de lui, La déclaration d’amour, qui relance sa carrière. Petit à petit, leur relation de travail devient amoureuse, ils se marient en 1976 et ont une fille, Pauline, en 1978.
En 1979, Michel Berger et Luc Plamondon montent l’opéra-rock Starmania, dans lequel France Gall a bien sûr un rôle. En 1981, elle donne naissance à Raphaël, leur fils. En 1982, elle investit le Palais des sports de Paris avec son spectacle Tout pour la musique. Elle enchaîne les tubes au début des années 1980 mais garde beaucoup de temps pour sa vie de famille. Elle enregistre peu dans les années qui suivent.

Elle revient en 1992 avec l’album Double Jeu, qu’elle a enregistré avec Michel Berger. Ils se lancent dans une tournée qu’ils ne peuvent pas mener à son terme en raison du décès de l’auteur-compositeur interprète le 2 août 1992. Atteinte d’un cancer du sein dont elle se remet, France Gall doit ensuite surmonter la disparition de sa fille, morte de la mucoviscidose, en 1997.


Le retrait de la vie médiatique



France Gall se fait de plus en plus discrète. En 1997, elle met fin à sa carrière de chanteuse. Les 12 et 15 août 2000, elle fait une apparition à l’Olympia pour chanter Quelque chose de Tennessee en duo avec Johnny Hallyday. C’était sa dernière apparition sur scène. En 2015, elle a présenté la comédie musicale Résiste, un spectacle construit autour des chansons de Michel Berger.
Depuis vingt ans, France Gall a continué à faire de l’humanitaire, ce qu’elle avait commencé à faire dans les années 1980 avec Daniel Balavoine et Michel Berger. Surtout, en tant qu’héritière de ce dernier, elle a géré ses droits et fait vivre sa musique. Côté vie privée, la chanteuse était, depuis 1995, avec le producteur et un musicien éthiopien-américain Bruck Dawit.


Mots-clés :


Pas-de-Calais: quatre morts dans un incendie, dont deux pompiers volontaires

Deux pompiers et deux adolescents sont morts dans l'incendie d'une maison dans le Pas-de-Calais. Trois autres personnes, dont les parents, ont été blessées.

Quatre personnes sont mortes et trois autres ont été blessées dans un incendie d'habitation à Estrée-Blanche dans le Pas-de-Calais, dans la nuit de samedi à dimanche. Deux des victimes sont de jeunes sapeurs-pompiers volontaires, âgés de 19 et 32 ans; les deux autres sont les adolescents de la famille dont la maison a brûlé, âgés de 16 et 22 ans.
Un autre sapeur-pompier a été gravement blessé, tout comme la mère de la famille. Ils ont été transportés au service des grands brûlés de Lille. Le père a lui été plus légèrement blessé.

Les circonstances de l'incendie encore inconnues 

Le feu s'est déclaré aux alentours de 2h30. Pour l'heure, l'origine de l'incendie reste inconnue. Les flammes ont néanmoins été assez violentes pour qu'une partie des voisins soit évacuée et l'électricité coupée dans l'ensemble du quartier pendant quelques heures.

"On a éteint la lumière et d'un coup, j'ai vu des lumières dans la maison. Donc je me suis levé pour vérifier si ce n'était pas mon feu qui était en train de s'allumer et j'ai vu des lumières bleues, donc je suis arrivé, il y avait un dispositif de camions de pompiers qui était déjà là, qui attendait. La fumée a commencé à sortir de la maison, et puis ça s'est embrasé", a décrit un voisin au micro de BFMTV. 

80 pompiers mobilisés

L'incendie était circonscrit ce dimanche matin, grâce à la mobilisation de 80 pompiers au cours de la nuit. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame. 
Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a fait part "de son immense tristesse" suite à la mort des deux jeunes sapeurs-pompiers volontaires, avant que ne soit annoncée la mort des deux adolescents. Les deux pompiers tués étaient des volontaires du centre de secours de Lillers, dans le Pas-de-Calais. 
"Ce nouveau drame vient tragiquement rappeler le dévouement sans faille dont font preuve nos forces de secours qui côtoient le risque au quotidien. Ils ont la reconnaissance et la gratitude de l'ensemble de la nation", a-t-il assuré. 




vendredi 5 janvier 2018

Pompier disparu: un corps retrouvé pas loin

Un corps a été retrouvé aujourd'hui à la mi-journée près du lieu de la disparition d'un pompier volontaire de 64 ans, tombé hier dans un torrent en crue lors d'une intervention entre Isère et Savoie, a annoncé le préfet de Savoie.
"Un corps a été localisé sous l'eau mais n'a pas encore été identifié, rien ne le permet pour l'instant", a déclaré Louis Laugier lors d'une conférence de presse. D'importantes recherches ont été mises en oeuvre pour retrouver ce pompier de Savoie, emporté par les eaux alors qu'il intervenait après la chute d'une voiture dans le Breda au Moutaret (Isère), à la limite des deux départements.http://www.lefigaro.fr/flash-actu/
  1. Flash Actuhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/

jeudi 4 janvier 2018

Tempête Eleanor: un agriculteur retrouvé mort

Un agriculteur d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort jeudi après-midi à Bonneval-Sur-Arc (Savoie), enseveli sous une coulée de neige près de son chalet d'alpage, a-t-on appris auprès des secours.
"Ce sont des pisteurs qui ont aperçu, peu avant 16H00, une grosse coulée de neige avant de se rendre sur place et de trouver la victime qui était décédée", a déclaré à l'AFP la CRS de Montagne à Modane, confirmant une information de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Les circonstances exactes du décès restent à préciser.
  1. Flash Actu http://www.lefigaro.fr/flash-actu/

Tempête Eleanor: une nonagénaire meurt dans sa maison inondée

Une nonagénaire est morte aujourd'hui dans sa maison inondée par une coulée de boue et d'eau sur la commune de Crêts-en-Belledonne (Isère), a-t-on appris auprès des pompiers, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré.
Les pluies torrentielles qui s'abattent sur le département ont provoqué la crue d'un ruisseau voisin qui a envahi l'habitation où les secours n'ont pas pu ranimer la vieille dame, a-t-on préciséhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/ de même source.
  1. Flash Actuhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/