samedi 23 mai 2015

Elle prend un selfie avec un pistolet... et appuie sur la détente

Une jeune Russe posant avec un pistolet pour un selfie s’est tiré par accident une balle dans la tête, a indiqué vendredi la police de Moscou.
Selon les agences de presse russes, l’employée de 21 ans, désormais dans un état grave, a pris le pistolet 9 mm laissé par un agent de sécurité dans les locaux de la société qui l’emploie et a voulu poser avec l’arme pour un selfie.
Mais en tenant le pistolet d’une main, et son smartphone de l’autre, elle a appuyé par accident sur la détente, recevant une balle à bout portant dans la tempe.
L’accident s’est produit jeudi et a été confirmé vendredi par la police, selon l’agence Interfax.
Info ledauphiné.com
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2015/05/22/elle-prend-un-selfie-avec-un-pistolet-et-appuie-sur-la-detente

vendredi 22 mai 2015

Meuse: un pilote d'ULM se tue

Un Allemand d'une soixantaine d'années s'est tué aujourd'hui dans un accident d'ULM à Condé-en-Barrois, près de Bar-le-Duc (Meuse), dans des circonstances encore non déterminées.L'homme était seul à bord de l'aéronef, qui s'est écrasé dans un champ de colza à quelques centaines de mètres d'un petit aérodrome situé en pleine campagne.

C'est la propriétaire du champ qui a remarqué l'ULM accidenté vers 17H00 et qui a prévenu les secours. La victime était déjà décédée à leur arrivée. "Aujourd'hui les conditions météo étaient idéales" pour un vol en ULM, selon Frédéric Gonnand, président de l'aéroclub local.
Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/22/97001-20150522FILWWW00419-meuse-un-pilote-d-ulm-se-tue.php

Le crash d'un aéronef à Roclincourt fait une deuxième victime

L'accident survenu jeudi après midi peu après le décollage d'un avion de type ULM de l'aérodrome de Roclincourt a fait un deuxième mort. Le troisième passager est toujours hospitalisé.
Jean Philippe, instructeur au club "Les ailes arrageoises", est décédé dans le crash survenu jeudi vers 14h45 de l'aéronef qu'il pilotait, a-t-on appris ce vendredi matin du parquet d'Arras.
Le petit avion avait décollé de l'aérodrome de Roclincourt, et s'est écrasé peu après, sans doute victime d'un problème de moteur, selon des témoins.
Un des passagers, âgé de 71 ans, est décédé sur le coup, les deux autres ont été ont été transportées dans un état grave au CH Arras.

Le seul survivant de ce crash est le président du club "Les ailes arrageoises", Jacques Casier. Il est toujours dans un état grave. 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2015/05/22/le-crash-d-un-aeronef-roclincourt-fait-une-deuxieme-victime-729997.html

Paris : une femme enceinte et son compagnon retrouvés égorgés dans leur appartement

Un couple a été retrouvé égorgé ce vendredi matin dans son appartement du XXe arrondissement de Paris. Une disqueuse, outil qui permet de tronçonner, tournait encore à l'arrivée  des policiers.
Une femme et son compagnon ont été  retrouvés égorgés vendredi matin dans leur appartement du nord-est de  Paris, a appris l'AFP de sources policières.
D'après les informations de LCI, la femme était enceinte de trois mois. Elle est âgée d'une trentaine d'années. Elle a été découverte sur le lit, dans une mare de sang.  Elle était lacérée de toute part, selon une autre source policière. L'homme, retrouvé à terre, avait la gorge tranchée. Il était encore vivant au moment de l'arrivée des forces de police.
Une disqueuse qui tournait encore
Une disqueuse, outil qui permet de tronçonner, tournait encore à l'arrivée  des policiers, dans le 20e arrondissement de la capitale. La police judiciaire de Paris, saisie de l'enquête, a également trouvé sur place une scie et un couteau
C'est le gardien de l'immeuble, intrigué par les volets fermés, qui a donné l'alerte.
L'homme - blessé au niveau du ventre et de la gorge - a été évacué par les pompiers équipés de harnais et baudriers, par la fenêtre de cet appartement situé au deuxième étage, ont précisé à l'AFP sur place les sapeurs-pompiers de Paris. "La police est arrivée vers 10h30, ils ont évacué un monsieur d'une trentaine d'années, barbu, mince, il était attaché dans une civière, je n'ai pas vu s'il saignait. Il avait pas mal de branchements autour de lui. Ils ont bien mis une heure avant de le sortir", a indiqué à l'AFP Christine Mekhici, la gardienne de l'immeuble d'en face.

Même si aucune piste n'est écartée, il pourrait s'agir d'un drame familial. L'homme aurait pu tuer sa compagne avant de se suicider avec la meuleuse, indique une source proche de l'enquête. Selon les premiers éléments de l'enquête, ce couple avait été confronté à des problèmes de violences conjugales par le passé.

Vitry : un adolescent se tue en chutant du 15e étage

Un drame est survenu ce jeudi soir vers 20 heures, square de l’Horloge à Vitry-sur-Seine. Un jeune homme de 17 ans est tombé du 15e étage d’un immeuble. La victime est décédée avant l’arrivée des secours. La dizaine de pompiers et le médecin de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris arrivés en urgence n’ont pu que constater la mort de l’adolescent
Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de cette mort
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/vitry-un-adolescent-se-tue-en-chutant-du-15e-etage-21-05-2015-4791493.php

jeudi 21 mai 2015

Pas-de-Calais : un mort et deux blessés graves dans le crash d'un avion de tourisme

L'appareil de type ULM s'est écrasé jeudi après-midi peu après son décollage de l'aérodrome de Roclincourt. Des témoins évoquent un problème de moteur
Trois personnes étaient à bord. Un avion de tourisme de type ULM s'est écrasé jeudi après-midi peu après son décollage de l'aérodrome de Roclincourt (Pas-de-Calais), tuant un passager et blessant gravement ses deux autres occupants.
Le passager décédé avait 71 ans. Les deux autres victimes sont âgées 58 et 68 ans. Celles-ci ont été transportées dans un état grave au CH Arras, ont rapporté les pompiers. Des témoins évoquent un problème de moteur pour expliquer l'origine de l'accident, a indiqué le parquet d'Arras. La gendarmerie des transports aériens de Lille-Lesquin a été saisie

Accident mortel sur l'A1 à Gournay-sur-Aronde dans l'Oise

A 6 heures ce matin dans l'Oise sur l'autoroute A1 à hauteur de Gournay-sur-Aronde, dans le sens Lille-Paris,
Un couple de belges a percuté un poids lourd par l'arrière. Selon les premières constatations, le chauffeur de la voiture se serait endormi. Sa passagère est décédé sur le coup. Lui a été  légèrement blessé et transporté à l'hôpital de Compiègne. 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/2015/05/21/accident-mortel-sur-l-a1-gournay-sur-aronde-dans-l-oise-728987.html

Jean-Pierre Coffe : "J'ai retrouvé ma femme en sang et mon petit garçon mort

G rand moment d'émotion mardi 19 mai dans l'émission "C'est au programme" sur France 2.
Dans son autobiographie Une vie de Coffe (éditions Stock), Jean-Pierre Coffe se confie sans retenue. Venu parler de son livre, mardi 19 mai, sur le plateau de C'est au programme (France 2), une émission animée par Sophie Davant, le célèbre critique gastronomique s'est également épanché sur un pan de sa vie douloureux à l'extrême.
Il est ainsi notamment revenu sur la grossesse de sa femme, par ailleurs actrice, qui ne voulait pas de cet enfant : "Je m'étonnais qu'alors qu'on en avait parlé, qu'on avait envie d'avoir des enfants (...), mais quand c'est arrivé, c'était très étrange parce qu'elle avait une sorte de distance avec cet événement".
"Je l'ai retrouvée assise sur un bidet de la salle de bain, en sang..."
Des années après, il exprime à nouveau son étonnement face à cette réaction : "C'est quand même considérable dans la vie d'un couple...". Avant de conclure, ému, et de donner la triste finalité de cette histoire : "C'était toujours comme ça, c'était comme si c'était un non-événement, et je ne comprenais rien (...) C'était une désinvolture complète vis-à-vis de ce truc-là, et je en comprenais pas, j'étais bouleversé, jusqu'au jour où je suis arrivé tout à fait à l'improviste chez moi (...) et là, je l'ai retrouvée assise sur un bidet de la salle de bain, en sang, et mon petit garçon qui était là, et qui était mort". Jean-Pierre Coffe n'en dira pas plus, soulignant simplement qu'il n'avait jamais eu d'autre enfant
http://www.midilibre.fr/2015/05/20/jean-pierre-coffe-j-ai-retrouve-ma-femme-en-sang-et-mon-petit-garcon-mort,1163677.php

mercredi 20 mai 2015

14e décès sur les routes du Lot-et-Garonne : une Gersoise est morte sur le coup dans un choc frontal

Un peu avant 13 heures aujourd'hui, une 14e personne a trouvé la mort sur les routes du département. Agée de 84 ans, la victime prenait la RD 117 entre Mézin et Condom pour regagner le Gers où elle était domiciliée. A 2 km de la frontière entre les deux départements, dans un virage à hauteur du lieu dit Hillet sur la commune de Lannes, l'habitante de Montréal-du-Gers a croisé le véhicule d'un couple d'anglais - âgés respectivement de 73 et 63 ans. Pour l'instant, rien n'explique les causes de l'accident, mais d'après les premières constatations, les deux voitures se sont rentrées dedans, de face. A l'arrivée des secours, la Gersoise au volant de la 306 était déjà décédée. Les deux Anglais étaient, eux, légèrement blessés, mais bloqués dans leur 4 x 4. Les pompiers les ont désincarcérés et transférés vers l'hôpital d'Agen. Les premiers tests effectués sur place ne laissent pas penser que l'accident aurait été causé par l'alcool ou la vitesse.
En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/05/20/2108519-14e-deces-routes-lot-garonne-gersoise-est-morte-coup-choc.html#1mUj0iik42C6KCfk.99
 

Landes : un jeune homme se tue à scooter

Dans la nuit de mardi à ce mercredi matin, à 23 heures passées, un homme âgé de 23 ans est décédé des suites d'un accident de scooter, dans la commune de Saint-Martin-de-Seignanx, située aux portes de l'agglomération bayonnaise.
L'accident s'est produit sur l'avenue du Quartier-Neuf, au niveau de la zone d'activités d'Ambroise 1. Le conducteur, un Saint-Martinois, circulait en direction du bourg. Les secours ont été prévenus par des voisins qui ont entendu un bruit sourd, mais ils n'ont pas pu empêcher le décès du cyclomotoriste.
Les gendarmes ont recueilli le témoignage de ces voisins et effectué des constatations afin de confirmer que la victime est seule en cause dans ce drame. Des prélèvements ont été faits sur sa dépouille pour des analyses toxicologiques à venir.
Aucune trace de freinage n'a été relevée sur la chaussée. Le conducteur du scooter semble avoir traversé la route, plongé dans le fossé et percuté un poteau dans un choc qui lui fut fatal. 
http://www.sudouest.fr/2015/05/20/saint-martin-de-seignanx-40-un-jeune-homme-se-tue-a-scooter-1926022-4018.php

Liège: drame à la Tour Kennedy, deux corps découverts

Un drame ce mardi à Liege au sein de la Tour Kennedy, l'un des buildings du centre de Liège. Deux corps ont été découverts en soirée : un homme de 68 ans et une femme de 40 ans, probablement sa compagne, tous deux tués par balles. Il pourrait s'agir d'un assassinat suivi d'un suicide.
L'homme qui habitait dans la tour est un ancien policier et l'arme découverte sur les lieux n'était pas déclarée. Il pourrait avoir tué sa compagne avant de retourner l'arme contre lui, même si la thèse d'un double suicide a également été évoquée.
Le peloton anti banditisme a également été appelé sur les lieux puisque des coups de feu ont été tirés. La famille aurait elle même contacté les forces de l'ordre.
Le parquet est descendu sur place et l'enquête a été confiée à la Police de Liège

http://www.rtbf.be/info/societe

Aisne: une femme percutée par un train à Condren

Une femme originaire de Vouël (Tergnier) a été heurtée par une locomotive sur la ligne Creil-Jeumont à hauteur d’un passage à niveau à Condren. Il était 3 h 37 quand le drame s’est produit.
La personne décédée, âgée 62 ans, s’est trouvée à pied sur la voie au passage d’une motrice. La piste du suicide est confirmée par les enquêteurs, une lettre d’adieu ayant été retrouvée dans le sac à main de la malheureuse. La circulation des trains a repris après quelques heures de perturbations.
http://www.lunion.com/node/467382

Trappes : une femme enceinte blessée par balle en pleine rue

U ne femme enceinte a été blessée par balle à l'épaule mardi 19 mai alors qu'elle se trouvait en pleine rue à Trappes (Yvelines), banlieue populaire de Paris minée par une guerre de territoires.
Une femme enceinte a été blessée par balle à l'épaule mardi 19 mai alors qu'elle se trouvait en pleine rue à Trappes (Yvelines), banlieue populaire de Paris minée par une guerre de territoires. Vers 17 h, cette femme de 39 ans inconnue des services de police a été blessée à l'épaule par une balle "de petit calibre", ont indiqué des sources judiciaire et proche de l'enquête.
"Ses jours ne sont pas en danger"
La victime a été hospitalisée à Trappes. "Ses jours ne sont pas en danger. Elle était à terme, donc elle est en train de donner naissance au bébé. Nous n'avons pas d'inquiétude non plus" pour le nourrisson, a indiqué une source judiciaire en début de soirée. Selon de premiers éléments communiqués par cette source, la victime a été touchée "dans la rue" à hauteur du square Paul-Verlaine. "Elle regagnait sa voiture", a indiqué une source policière.
L'affaire n'a à ce stade "aucun lien" avec la mort au début du mois d'un adolescent de 14 ans au cours d'une fusillade dans un square voisin, selon la source judiciaire et une source proche de l'enquête. "On ne fait pas de lien. Le mode opératoire et l'arme n'ont rien à voir", a insisté la source judiciaire.
Moussa : les suspects, au moins deux, n'ont à ce jour pas été retrouvés
La police judiciaire de Versailles est chargée des investigations. Le 1er mai, Moussa, un adolescent de 14 ans inconnu de la police, avait été tué à l'arme automatique par un tireur "masqué" surgi d'une Clio noire volée, et l'un de ses amis blessé. Les suspects, au moins deux, n'ont à ce jour pas été retrouvés. Règlement de comptes ou victime collatérale, les enquêteurs privilégient en tout cas l'hypothèse d'une vengeance nourrie par "des rivalités de quartiers, Léo-Lagrange et Albert-Camus", avait indiqué le parquet de Versailles. De nombreux heurts et rixes avaient déjà éclaté depuis début avril dans cette ville de 30 000 habitants.

http://www.midilibre.fr/2015/05/20/trappes-une-femme-enceinte-blessee-par-balle-en-pleine-rue,1163512.php

mardi 19 mai 2015

Décès d'un enfant après un accident de luge

Un petit garçon de quatre ans, victime d'un accident de luge début mars dans la station de ski du Mont-Dore (Puy-de-Dôme), est décédé samedi à l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine), a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'avocate des parents, confirmant une information de La Montagne.

Après cet accident, les parents de l'enfant, qui vivent à Bailleau-l'Évêque (Eure-et-Loir), avaient porté plainte contre la municipalité du Mont-Dore, à laquelle ils reprochent de ne pas les avoir informés que le lieu de l'accident -un pré enneigé situé à la sortie de la commune et fréquenté par de nombreux touristes l'hiver- était dangereux pour faire de la luge.

"Les parents sont effondrés. Ils veulent aller jusqu'au bout pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise dans cet endroit mortifère", a déclaré l'avocate de la famille, Me Jehanne Collard. Le 2 mars, le petit garçon, en vacances en famille dans la station de ski auvergnate, avait échappé à la vigilance de ses parents et dévalé une pente jusqu'à tomber dans l'eau glacée de la Dordogne, qui prend sa source à proximité. Sa mère s'était jetée à l'eau pour le rattraper, sans succès. Emporté par le courant, l'enfant avait été retrouvé deux kilomètres plus loin, en état d'hypothermie sévère et polytraumatisé, par deux agents des services de la ville.

Réanimé, il avait été hospitalisé à Clermont-Ferrand, avant d'être transféré mi-mars à l'hôpital de Garches dans un état de coma irréversible. Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Clermont-Ferrand dans le cadre d'une enquête sur les causes de l'accident.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/19/97001-20150519FILWWW00222-deces-d-un-enfant-apres-un-accident-de-luge.php

Une cycliste décède sous les roues d’un camion

Ce mardi matin vers 9 heures sur le port La Seyne (Var), un camion de 19 tonnes a percuté puis écrasé une dame circulant à vélo, rapporte le site de Var-Matin.
La femme, âgée de 47 ans, est morte sur le coup. Le conducteur du poids lourd, en état de choc, a dû être pris en charge par les pompiers. Une enquête est ouverte pour établir les circonstances de l'accident.
http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/3411469/une-cycliste-decede-sous-les-roues-d%E2%80%99un-camion.html