jeudi 31 juillet 2014

Accident sous la rame de métro à Sotteville-lès-Rouen : c'était une tentative de suicide

Une caméra embarquée dans la cabine du conducteur a révélé que la quinquagénaire n'était pas tombée accidentellement sur la voie, mais qu'elle s'y était jetée volontairement.

Pour rappel, l'accident est arrivé mardi 29 juillet, à 13h40. Les secours sont intervenus pour dégager une femme qui se trouvait sous la rame de métro. Les premières informations privilégiaient la piste d'un malaise, qui aurait fait basculer cette femme sur la voie.

Les vidéos de la TCAR (Transports en commun de l'agglomération rouennaise) ont révélé qu'il s'agissait finalement d'une tentative de suicide.

L'hypothèse de la tentative de suicide dédouane le conducteur du métro, qui ne voit pas sa responsabilité engagée. 


http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2014/07/31/accident-sous-la-rame-de-metro-sotteville-les-rouen-c-etait-une-tentative-de-suicide-525796.html

Carpentras : un motard tué cette nuit

Cette nuit sur la route de Mazan à Carpentras, un homme de 34 ans a été tué aux commandes de sa moto. L'accident a eu lieu peu après 0 heure 30. Cela porte à 32 le nombre de personnes tuées sur les routes depuis le 1er janvier.

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/07/31/carpentras-un-motard-tue-cette-nuit

mercredi 30 juillet 2014

Drôme: incendie criminel à Valence

Autour de deux heures du matin, ce mercredi 30 juillet, onze véhicules des services techniques de la ville de Valence ont été incendiées. L'acte criminel ne fait aucun doute: plusieurs feux ont été allumés pour brûler les voitures stationnées sur un même parking.
Il y a quelques semaines, des voitures de la Ville avaient été dégradées dans ce même parc automobiles.
Ce mercredi matin, l'identité judiciaire a procédé à différents relevés de traces et indices sur place. Les policiers de la sûreté départementale sont en charge de l'enquête


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2014/07/30/drome-incendie-criminel-valence-525223.html

Il tue sa petite amie, convaincu qu'elle est possédée par le diable

Un homme de 32 ans a été arrêté pour avoir étranglé sa petite amie âgée de 24 ans, comme le rapporte le Daily Mail repris par Métronews. Ce Britannique était intimement convaincu que la jeune femme était possédée par le diable et qu'il fallait mettre fin à ses jours pour arrêter le Mal.

D'étranges passe-temps

L'homme avait déjà eu un comportement jugé inquiétant par ses proches. Il s'intéressait aux théories du complot et passait une grande partie de ses nuits à scruter le ciel à la recherche de vie extraterrestre. Sa petite amie se faisait du souci pour lui et l'enjoignait de consulter un psychiatre. En septembre 2013, l'homme avait été aperçu errant dans son quartier, en partie dénudé. Quelques heures plus tard, le cadavre de la jeune femme avait été retrouvé à son domicile. Le trentenaire a reconnu avoir l'avoir assassinée mais compte plaider la folie à son procès.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/30/1926784-tue-petite-amie-persuade-est-possedee-diable.html

mardi 29 juillet 2014

Un braquage tourne mal, un témoin abattu

Selon une information du Dauphiné Libéré, un homme d'une vingtaine d'années a été abattu aujourd'hui en Isère d'un coup de fusil de chasse alors qu'il était témoin du braquage d'un tabac-presse de la commune de Dolomieu. La victime venait d'effectuer des achats dans ce commerce avant de tenter de s'interposer

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/07/29/97001-20140729FILWWW00254-un-braquage-tourne-mal-un-temoin-abattu.php

Sainte-Feyre, en Creuse : un homme se suicide après avoir tué sa femme

Une dispute conjugale a viré au drame hier matin. Un homme de 51 ans s'est donné la mort avec une arme de chasse après avoir poignardé sa compagne de plusieurs coups de couteaux
Vers 5h ce matin, une dispute a éclaté entre un couple, dans leur maison familiale de Sainte-Feyre, au lieu-dit Les Bains d'en Haut.
L'homme, un fonctionnaire des services fiscaux, a poignardé sa compagne à plusieurs reprises, entre le cou et la poitrine, sans toucher d'organes vitaux.
Il s'est enfui du domicile en voiture, avec une arme.

La fille donne l'alerte

Réveillée par la dispute de ses parents, leur fille de 24 ans a alerté les gendarmes.
Le corps du quinquagénaire a été retrouvé à 3,5 kms du domicile, sur un parking de la forêt de Chabrière.
Il se serait donné la mort avec une arme de chasse.

Le couple vivait ensemble depuis 25 ans.
La femme a été hospitalisée à Guéret dans un état grave, mais ses jours ne seraient pas en danger.

Deux drames en une semaine

Après la mort d'une famille de cinq personnes la semaine dernière dans le crash du vol d'Air Algérie au Mali, c'est un nouveau drame qui touche la commune de Sainte-Feyre


http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/07/28/sainte-feyre-en-creuse-un-homme-se-suicide-apres-avoir-poignarde-sa-femme-524385.html

Lormont (33) : un corps découvert dans la Garonne

Un corps sans vie flottait dans la Garonne. C'est le capitaine d'un BatCub qui a fait la macabre découverte lundi matin vers 8 h 45 à hauteur du quai Chaigneau-Bichon à Lormont.
 
Les pompiers ont repêché le corps d'une jeune femme qui aurait pu commettre un geste désespéré. Il pourrait s'agir d'une jeune femme originaire de Charente-Maritime, portée disparue depuis dimanche. La tenue vestimentaire correspond.
Les gendarmes avaient géolocalisé son téléphone du côté de Lormont mais des analyses ADN vont être pratiquées pour déterminer avec précision son identité.

http://www.sudouest.fr/2014/07/29/lormont-33-un-corps-decouvert-dans-la-garonne-1628052-2971.php

Aude : l'émotion au village de Richard Julia

Le village de Tréville (Aude) où se rendait Richard et Paulina Julia décédés dans le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, est en deuil. Cette communauté villageoise de près de 120 habitants est sous le choc car les époux Julia y étaient très appréciés. Richard était issu de ce village où habitent ses parents et leur fils Joachim, leur fille Magdalena résidant tout près à Puylaurens. «Les Julia sont une grande famille très estimée dans le village» raconte une habitante. Richard et sa femme qui tenaient un hôtel à Ouagadougou au Burkina Faso venaient une fois par an à cette époque pour la fête du village. C'étaient leurs vacances. Tous se rejoignaient et retrouvaient avec joie leur famille. Ensemble ils aimaient participer aux festivités de la fête locale où ils rencontraient avec plaisir les habitants du village.
Aussi, dès l'annonce de ce drame, la commune et le comité des fêtes, par solidarité avec la famille, ont décidé d'annuler la fête et de supprimer toutes les festivités qui devaient avoir lieu ce week-end. Le drapeau à la mairie a été aussitôt mis en berne. Une très grande tristesse a envahi les habitants de cette petite communauté villageoise très unie.

Témoignages

Messages d'Afrique

La mort de Richard Julia et de son épouse a ému les amis du couple à Ouagadougou. Alain Bootz, qui fut professeur de lettres de 1973 à 1983 au lycée technique de Ouagadougou se souvient bien de son ancien élève. «Richard était scolarisé dans ma classe. Il était bon élève et nous sommes devenus amis par la suite» raconte-t-il.
En 2010, cet enseignant aujourd'hui à la retraite avait été accueilli par le couple. «Richard avait quelque chose d'Africain dans sa façon de se présenter. Il était devenu burkinabé» dit-il.
Dans le cadre de l'association des anciens élèves du lycée, Alain a reçu de nombreux messages de condoléances d'amis du Burkina. «Notre frère Richard est parti mais il sera dans tous nos cœurs» écrit ainsi Yazon.
«J'avais rencontré Paulina (l'épouse de Richard, franco-chilienne NDLR) lors de la coupe du monde au Brésil. Nous parlions football et elle se moquait de moi en disant : tu as vu la raclée que le Chili a mise à ton pays d'adoption, l'Australie ? Nous avons éclaté de rire et nous avions convenu de se retrouver chez elle au Ricardo pour boire un verre devant un autre match. Elle et Richard formaient un couple très accueillant. Que Dieu les accueille auprès de lui» écrit Aïda

http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/29/1926158-aude-l-emotion-au-village-de-richard-julia.html

lundi 28 juillet 2014

Malaise cardiaque fatal pour un septugénaire dans Belledonne, en Isère

Ce dimanche à la mi-journée, les hommes du PGHM de l'Isère sont appelés pour un malaise cardiaque dans le massif de Belledonne.

Il s'agit d'un homme de 70 ans qui s'est trouvé mal, lors d'une randonnée entre le crêt du Poulet et le crêt Luisard, au dessus de Saint-Pierre-d'Allevard.

Les secours, arrivés rapidement sur place, ne sont pas parvenus à le réanimer. 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/07/27/malaise-cardiaque-fatal-pour-un-septugenaire-dans-belledonne-en-isere-523855.html

Une plongeuse débutante de 48 ans se noie au Cap-Ferret

La quadragénaire pratiquait pour la première fois la plongée sous-marine. Une autopsie doit être réalisée pour déterminer les causes du décès.
ADVERTISEMENT
Une femme de 48 ans s'est noyée dimanche alors qu'elle s'initiait à la plongée dans un club au Cap-Ferret, en Gironde, a indiqué lundi la gendarmerie qui a ouvert une enquête. Selon les premiers éléments, la quadragénaire, originaire de Gironde, pratiquait la plongée pour la première fois dans le cadre d'une sortie organisée dans ce secteur très touristique du Bassin d'Arcachon.
L'exercice de plongée, encadré par un club local, avait débuté en début d'après-midi. La femme n'est pas réapparue au moment de la remontée, a précisé la gendarmerie, confirmant une information du quotidien Sud Ouest. D'importants moyens de secours, gendarmes, pompiers, sauveteurs en en mer (SNSM) ont été alors mobilisés, appuyés par un hélicoptère et des vedettes. 
Le corps de la plongeuse a été découvert quelques heures plus tard, à proximité du lieu de la disparition, par les plongeurs de la brigade nautique de gendarmerie d'Arcachon. L'enquête a été confiée à cette brigade nautique. Une autopsie doit être réalisée lundi pour tenter de déterminer les causes du décès, a précisé le parquet de Bordeaux.
 

Lagnes : un motard tué sur le coup

La journée d’hier a été marquée par deux tragiques accidents. Le premier à 14h15 à Caseneuve et le second à 18h35 à Lagnes où un motard de 40 ans a trouvé la mort sur la D900.
Le choc a été particulièrement violent
Le motard roulait-il trop vite ? Une chose est certaine, la collision a été d’une grande violence. Sa moto s’est encastrée dans le véhicule de l’automobiliste, un riverain âgé de 84 ans. Les pompiers ont dû appeler une dépanneuse pour sortir les deux engins enchevêtrés de la voie publique avant de procéder à la désincarcération de l’automobiliste. Ce dernier a été héliporté vers l’hôpital Nord de Marseille, dans un état jugé grave. Une enquête est ouverte.

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/07/27/un-motard-tue-sur-le-coup

dimanche 27 juillet 2014

Bitche : une petite fille de sept mois se noie accidentellement dans son bain

Une mère de famille résidant à Bitche donnait le bain à sa petite fille de sept mois samedi 26 juillet 2014 dans l'après-midi à son domicile de Bitche (Moselle).

Détournant son attention de l'enfant pendant quelques instants, la maman n'a vu que trop tard que son nourrisson s'était immergée dans l'eau du bain. Elle a immédiatement tenté de la ranimer et a prévenu les secours mais ni les voisins accourus, ni les pompiers, ni le SAMU n'ont pu réanimer la petite fille qui est décédée.

Une information à lire chez nos confrères du Républicain Lorrain : 
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2014/07/27/un-nourrisson-se-noie-dans-son-bain-a-bitche

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/2014/07/27/bitche-une-petite-fille-de-sept-mois-se-noie-accidentellement-dans-son-bain-523767.html

Lyon. Noyade dans la Saône : les passagers piégés dans l’habitacle

Il était environ 1 h 20 quand un témoin a appelé les pompiers pour leur indiquer qu’une voiture venait de tomber à l’eau derrière le centre commercial. Très vite, un important dispositif de secours se met en place avec une équipe de plongeurs notamment. Mais à leur arrivée, il n’y avait déjà plus d’espoir. Les trois occupants du véhicule sont morts noyés, bloqués dans l’habitacle. Les corps sans vie ont été extraits par les plongeurs, et le véhicule a été relevé peu après. Le conducteur, âgé de 19 ans, résidait à Fraisses, près de Firminy, dans la Loire. Ses deux passagers seraient âgés de 17 ans et originaires de la Loire et la Haute-Loire.

Les enquêteurs de la sûreté départementale étaient encore confrontés samedi à de nombreuses zones d’ombre. Plusieurs personnes ont été entendues, mais aucune n’a été témoin direct de ce terrible accident. L’autopsie des victimes pourrait également orienter l’enquête dans les prochains jours.

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/07/26/les-occupants-de-la-clio-ont-ete-pieges-dans-l-habitacle

samedi 26 juillet 2014

Il tue sa femme et blesse un policier

Un homme a tué son épouse à coups de couteau, samedi matin à Bron dans le Rhône, dans la banlieue lyonnaise. Quand la police est venue pour l'interpeller, il a tiré sur un des hommes, a-t-on appris de source policière.
Un couteau dans le dos. Vers 7h15 samedi, des riverains ont alerté les forces de l'ordre, inquiets des cris provenant d'un appartement à Bron. Lorsqu'ils sont parvenus sur les lieux, les policiers ont trouvé le cadavre d'une femme, avec un couteau planté dans le corps.
Il tire avec l'arme d'un policier. Présent sur les lieux, l'homme, dans un état de grande excitation, a réussi à s'emparer de l'arme de service d'un des fonctionnaires. Il a ouvert le feu, blessant un des policiers au bras. Finalement interpellé, le meurtrier présumé a été conduit dans un hôpital psychiatrique de l'agglomération, sous le régime de la garde à vue. Une enquête a été ouverte, confiée à la sûreté départementale.

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Depeches/Il-tue-sa-femme-et-blesse-un-policier-677601

Blessé par le sniper de Varces, il meurt dans un réglement de comptes à Meyzieu

Le 28 septembre 2008, sur fond de guerre des gangs grenoblois pour le contrôle du trafic de drogue, un homme, Sghaïr Lamiri avait été abattu dans la cour de promenade de la maison d'arrêt de Varces, depuis les collines avoisinantes. Un co-détenu avait alors eu "un comportement exemplaire", selon Me David Metaxas, son avocat. Lorsque le sniper avait ouvert le feu, il avait porté secours à Lamri, le mettant à l'abri. Il avait même pris une balle dans la main.

C'est cet homme, âgé de 51 ans, qui a été exécuté jeudi soir, à Meyzieu. Il roulait seul à bord de sa voiture quand il a été pris en chasse par une berline dans laquelle se trouvaient quatre personnes, qui ont fait feu dans sa direction. Après avoir été visée de plusieurs balles, la victime a réussi à s'extraire de sa voiture, avant de s'effondrer 50 mètres plus loin, après avoir encore été visée par les tireurs. Son décès, consécutif à 7 balles reçues dans le corps, dont plusieurs dans la tête, a été constaté à 19h15 par un médecin du Samu.

A Varces, il avait purgé une peine de réclusion criminelle (supérieure à dix ans) pour trafic de stupéfiant.



http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/07/25/blesse-par-le-sniper-de-varces-il-meurt-dans-un-reglement-de-comptes-meyzieu-522759.html